Quels sont les impôts payés par les non-résidents possédant un bien immobilier en Espagne ? I-VEO

Quels sont les impôts payés par les non-résidents possédant un bien immobilier en Espagne ? I-VEO

Les étrangers non-résidents ou les Espagnols résidant à l’étranger doivent payer des impôts sur les biens immobiliers acquis en Espagne. 

Pour les revenus obtenus en Espagne, les non-résidents sont soumis à l’impôt sur le revenu des non-résidents ainsi qu’à l’impôt foncier et, dans certains cas, à l’impôt sur la fortune. Mais la première chose qu’il faudra clarifier, c’est la notion fiscale de résidence.

 

  1. Résidence fiscale en Espagne

 

Une personne est considérée comme résidant en Espagne lorsque : 

  • Qui réside en Espagne pendant 183 jours ou plus tout au long de l’année.
  • Qu’ils ont le centre de leurs intérêts vitaux en Espagne.

Dans le cas contraire, vous êtes considéré comme un non-résident lorsque ces circonstances ne s’appliquent PAS.

 

2. Impôt sur le revenu des non-résidents

Les personnes physiques et morales non-résidentes seront assujetties à l’impôt sur le revenu des non-résidents (IRNR) si elles obtiennent des revenus en Espagne tels que la propriété, la location et/ou le transfert de biens immobiliers non-résidents :
 

A) Biens immobiliers pour usage personnel

Si le bien situé sur le territoire espagnol n’est pas loué, il doit être déclaré par imputation de revenus. Il s’agit d’une déclaration pour avoir laissé un bien vide. L’administration fiscale considère que tout bien qui n’est pas une résidence habituelle vous permet d’obtenir un revenu (un loyer pour celui-ci) et c’est pourquoi un revenu est imputé pour être propriétaire d’un logement même s’il est vide.

Les revenus à déclarer seront de 2% de la valeur cadastrale du bien si cette valeur n’a pas été révisée au cours des 10 dernières années (si ce n’est 1,1%). 

Le taux d’imposition qui s’applique est de 24 %. Pour les résidents de l’Union européenne, de la Norvège ou de l’Islande, il est de 19 %.

Les revenus doivent être déclarés sur le formulaire 210 tout au long de l’année civile qui suit l’année considérée.
 

B) Biens loués

Toutefois, dans le cas des revenus provenant d’immeubles loués ou sous-loués qui ne sont pas soumis à la retenue à la source, ils peuvent être regroupés par trimestre dans un formulaire unique 210 pour chaque bien. 

 

L’imposition des revenus immobiliers est très différente selon le pays de résidence :
 

(i) Résidents de l’Union européenne, de la Norvège et de l’Islande

Les dépenses déductibles peuvent être soustraites du revenu total, c’est-à-dire des dépenses dont il peut être prouvé qu’elles sont directement liées aux revenus obtenus en Espagne. 

Les résidents de l’Union européenne, de l’Islande et de la Norvège sont imposés au taux de 19 %.

ii) Résidents en dehors de l’Union européenne, de l’Islande ou de la Norvège

Ces contribuables ne peuvent déduire aucun type de dépenses. Et le taux d’imposition qui s’applique à eux est de 24 %.

 

-> Les revenus doivent être déclarés sur le formulaire 210. Si vous sortez pour payer, la date limite de production et de paiement sera les 20 premiers jours des mois suivant la fin du trimestre par rapport aux revenus accumulés au cours du trimestre civil précédent.


C) Transfert de biens de non-résidents

Lorsqu’un non-résident transfère une propriété située en Espagne, l’acheteur est tenu de retenir 3% de la valeur de la vente et de la verser à l’administration fiscale dans un délai d’un mois à compter de la date de la vente, en utilisant le formulaire 211. Cette retenue à la source est considérée comme un paiement au titre de l’impôt à payer par le non-résident sur la plus-value (différence entre la valeur de transfert et la valeur d’acquisition) obtenue lors de la cession.

 Le taux d’imposition est de 19 %.

L’acheteur doit remettre au vendeur non-résident une copie du formulaire 211 afin que la retenue à la source en amont puisse être déduite de l’impôt total qui en résulte. Si le montant retenu est supérieur au montant à payer, l’excédent peut être remboursé.

Le délai de dépôt du formulaire 210 en cas de vente d’immeubles non-résidents est de 3 mois. 

 

-> Enfin, il est important de savoir qu’une déclaration doit être déposée pour chaque type de revenus et chaque payeur pour l’Impôt sur le Revenu des Non-Résidents.

 

  1. D) La double imposition

Les résidents d’un pays avec lequel l’Espagne a signé un accord visant à éviter la double imposition devront se conformer aux dispositions de cet accord.

Normalement, les accords signés par l’Espagne considèrent que les revenus de la propriété immobilière peuvent être imposés dans l’État de sa situation. En cas de double imposition, il appartiendra à l’autre État de l’éliminer. Si vous le souhaitez, nos avocats du groupe I-VEO Synergy vous consulteront sur les accords  

 

  1. Taxe foncière

Il s’agit d’une taxe municipale qui doit être payée par les propriétaires. Un taux d’imposition est appliqué à la valeur cadastrale établie par chaque mairie. Un reçu est émis chaque année pour effectuer le paiement de l’impôt foncier, également connu sous le nom d’IBI. Le délai de paiement varie d’une commune à l’autre. Plus d’informations sur l’IBI dans l’un de nos articles sur le site www.I-VEO.com

  

  1. Impôt sur la fortune

Si les biens et droits qu’ils possèdent sur le territoire espagnol dépassent le minimum exonéré de 700 000 euros, les personnes physiques non-résidentes sont soumises à l’impôt sur la fortune.

La taxe est exigible le 31 décembre de chaque année. Elle est déclarée au moyen du formulaire 714. La date limite de production est la même que celle qui s’applique aux résidents dans le cadre de la campagne d’impôt sur le revenu. Ils ne doivent déclarer que lorsque la quote-part est exigible ou si la valeur des biens et droits est supérieure à 2 millions d’euros, même si la quote-part est négative.

 

Si vous souhaitez plus d’informations sur les impôts payés par les non-résidents ayant un bien immobilier en Espagne, nous sommes heureux de vous informer auprès de nos agents I-VEO. 

I-VEO Synergy SC dispose également de collaborateurs fiscaux qui vous conseillent en fonction de votre situation personnelle.

(0) (0)
Notre site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur. En utilisant le site Web, vous confirmez que vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité.   Apprendre encore plus